Navigation et service

Deutsche Bundesbank (Lien vers la page d'accueil)

La monnaie fiduciaire

Billets d'euro

Bien que les paiements scripturaux gagnent de plus en plus de terrain dans la société d'aujourd'hui, la monnaie fiduciaire continue d’être le moyen de paiement le plus couramment utilisé dans les restaurants ou les supermarchés en Allemagne ‑ en particulier pour les petits montants. L’argent liquide présente le grand avantage d’être librement accessible à tous et de pouvoir être utilisé rapidement et n'importe où. Il est également très apprécié comme moyen de conservation de valeur.

De concert avec les banques centrales nationales, la BCE est chargée de l’émission des billets dans la zone euro. En Allemagne, c’est la Bundesbank qui détient le privilège d'émission des billets de banque. Elle passe ses commandes de production de billets de banque à des imprimeurs spécialisés qui sont soumis à des normes de qualité et de sécurité très strictes. Les pièces nationales en euros sont émises par les États membres respectifs, mais dans la plupart des pays européens, c’est également la banque centrale nationale qui les met en circulation.

Grâce à son réseau d’agences réparties aux quatre coins de l'Allemagne, la Bundesbank veille à ce que les banques commerciales disposent à tout moment d’une quantité suffisante de billets de banque et de pièces de haute qualité. Les banques fournissent cet argent aux entreprises et aux ménages, et c'est ainsi que la monnaie fiduciaire entre dans le cycle économique. A leur tour, les commerçants et les consommateurs confient leur excédent de liquidités aux banques commerciales. Celles‑ci en conservent une partie pour alimenter leurs encaisses et pour répondre aux besoins de liquidités de leurs clients. Le reste est retourné à la Bundesbank. Le transport des billets de banque et des pièces de monnaie est habituellement effectué par des entreprises privées de transport de fonds.

Depuis l’apparition des premières formes de monnaie fiduciaire, des personnes malintentionnées ont toujours essayé de contrefaire des billets et des pièces. Parmi les sept coupures des billets de banque libellés en euros, celles de vingt et de cinquante euros font le plus souvent l’objet de contrefaçons. La Bundesbank contrôle l’authenticité et la validité de la monnaie fiduciaire et retire de la circulation les billets et les pièces contrefaits ou mutilés. Elle s’engage par ailleurs dans la prévention de la mise en circulation de fausse monnaie.