Navigation et service

Deutsche Bundesbank (Lien vers la page d'accueil)

Wiesbaden | 09.01.2017

La conférence du G20 se penche sur la numérisation du secteur financier

Sous le titre de "Digitising Finance, Financial Inclusion and Financial Literacy" se tiendra, les 25 et 26 janvier à Wiesbaden, une conférence de haut niveau dans le cadre de la présidence allemande du G20. Sur invitation de la Deutsche Bundesbank et du ministère fédéral des Finances, plus de 180 délégués du G20, scientifiques, experts gouvernementaux et représentants du secteur privé débattront au château de Biebrich des chances et des risques liés à la numérisation du secteur financier. Ce thème constitue une des priorités de la présidence allemande du G20 dans le domaine financier.

Outre le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, participeront à cette conférence entre autres le ministre fédéral de l'Intérieur, Thomas de Maizière, le ministre fédéral des Finances, Wolfgang Schäuble, ainsi que Mark Carney, gouverneur de la Bank of England, et Thomas Jordan, président de la Direction générale de la Banque Nationale Suisse. L'allocution d'ouverture sera tenue par Sa Majesté Máxima, reine des Pays-Bas, en sa qualité de représentante spéciale des Nations Unies.

Chances et risques de la numérisation

Les experts traiteront les différentes facettes de la numérisation dans des ateliers, des débats et des discours. Ainsi, des technologies innovantes peuvent promouvoir la concurrence, la transparence et l'efficience au sein du secteur financier. Mais ces nouvelles possibilités comportent aussi des risques, tels qu'un comportement grégaire renforcé sur les marchés financiers ou le transfert accru d'opérations particulièrement risquées vers des parties moins régulées du système financier.

Les participants se pencheront également sur la question de savoir de quelle manière des instruments numériques peuvent promouvoir l'inclusion financière et quelles exigences y sont liées en matière de culture financière générale. La conférence sert de forum à des analyses et à l'échange entre scientifiques, praticiens et instances officielles. Les résultats alimenteront également les débats sur la conception de la numérisation qui seront menés dans le cadre des rencontres ultérieures du G20, dont la réunion des ministres des Finances et des gouverneurs des banques centrales qui se tiendra les 17 et 18 mars à Baden-Baden.

"Façonner un monde connecté"

Sous la devise "Façonner un monde connecté", l'Allemagne assume jusqu'à la fin novembre 2017 la présidence du Groupe des vingt (G20). Ce groupement informel composé des 19 principaux pays industrialisés et émergents ainsi que de l'Union européenne est le plus important forum de coopération informelle à l'échelle internationale. Outre la conception de la numérisation, le renforcement de la résilience des économies et la promotion des investissements en Afrique constituent d'autres priorités de la présidence allemande.

Informations supplémentaires