Navigation et service

Deutsche Bundesbank (Lien vers la page d'accueil)

Francfort-sur-le-Main | 15.02.2017

La Bundesbank achève le rapatriement de ses réserves d’or de New York

La Deutsche Bundesbank a achevé l’an dernier avec succès le rapatriement de ses réserves d’or stockées à New York. "Les transferts se sont déroulés sans problème et il n’y a eu aucune réclamation", a déclaré Carl-Ludwig Thiele, membre du Directoire de la Deutsche Bundesbank, à l’occasion d’un entretien avec la presse à Francfort-sur-le-Main. "Le concept des sites de stockage, qui prévoyait le rapatriement de 300 tonnes d’or de New York à Francfort, a été entièrement mis en œuvre en 2016", a indiqué M. Thiele, en ajoutant que la Bundesbank procèdera en 2017 au transfert à Francfort de l’ensemble des réserves d’or actuellement encore stockées à Paris.

Les réserves d’or allemandes

Au total, plus de 216 tonnes d’or ont été rapatriées l’an dernier des sites de stockage se trouvant à l’étranger vers l’Allemagne, dont 111 tonnes venant de New York et 105 tonnes venant de Paris. Ainsi, presque 283 tonnes d’or ont été transférées progressivement depuis 2013 de Paris et 300 tonnes de New York vers Francfort-sur-le-Main. Au 31 décembre 2016, 47,9 pour cent des réserves d’or allemandes étaient stockées à Francfort, 36,6 pour cent à New York, 12,8 pour cent à Londres et 2,7 pour cent à Paris.

Concept des sites de stockage pour les réserves d’or allemandes

La Bundesbank hébergera donc nettement plus tôt que prévu la moitié des réserves d’or allemandes dans ses propres chambres fortes à Francfort-sur-le-Main. Le concept des sites de stockage présenté en 2013 prévoyait qu’à partir de 2020, la moitié des réserves d’or allemandes serait stockée en Allemagne. L’autre moitié demeurera auprès des banques centrales partenaires, c'est-à-dire la Federal Reserve Bank à New York, où seront stockés alors 37 pour cent des réserves, et la Bank of England à Londres, qui hébergera alors 13 pour cent des réserves d'or allemandes.

Avec son concept des sites de stockage, la Bundesbank s’oriente sur les deux principales fonctions des réserves d’or, à savoir assurer la confiance au niveau national et la possibilité de pouvoir échanger, dans les plus brefs délais, l’or en monnaies étrangères sur les sites de négoce de l’or à l’étranger. Étant donné que la France fait partie, tout comme l’Allemagne, de la zone euro, les réserves stockées auprès de la Banque de France sont dissoutes dans le cadre de la restructuration.

Deuxièmes plus importantes réserves d’or mondiales

Aujourd’hui, la Bundesbank détient environ 3.378 tonnes d’or. À la fin 2016, ces stocks d’or avaient une valeur approximative de 119,3 milliards d’euros. L’Allemagne dispose ainsi des deuxièmes plus importantes réserves d’or mondiales après les États-Unis. Le stock d’or correspond à deux tiers des réserves monétaires allemandes, le reste étant sous forme de réserves de change et de créances vis-à-vis du Fonds monétaire international (FMI), telles que les droits de tirage spéciaux.

Au 31 décembre 2016, les réserves d’or de la Bundesbank étaient ainsi réparties sur les différents sites de stockage comme suit :

StockPart
Deutsche Bundesbank, Francfort-sur-le-Main1 619 t47,9 %
Federal Reserve Bank, New York1 236 t36,6 %
Bank of England, Londres432 t12,8 %
Banque de France, Paris91 t2,7 %
Total3 378 t100,0 %
Chiffres arrondis

Informations supplémentaires

Gold in the vault

TODO: Script blocker is active [FR]

The video shows gold bars in a vault at the Deutsche Bundesbank. The footage material (in HD resolution) may be requested for media purposes from the press office of the Deutsche Bundesbank.