Navigation et service

Deutsche Bundesbank (Lien vers la page d'accueil)

Francfort-sur-le-Main | 07.11.2017

Projet de recherche sur l’histoire de la Bundesbank et de ses précurseurs

La Deutsche Bundesbank ouvre la voie à une analyse scientifique détaillée de l’histoire de la Reichsbank, de la Bank deutscher Länder et des premières années de la Bundesbank. Il est prévu d’analyser la période de 1923 à 1969 sous des aspects économiques, sociaux et culturels.

La direction scientifique a été confiée au professeur Albrecht Ritschl, doyen de la faculté d’histoire économique à la London School of Economics ainsi qu’au professeur Magnus Brechtken, directeur adjoint de l’Institut d’histoire contemporaine à Munich, qui mèneront conjointement ce projet. Les deux scientifiques ne seront soumis dans leurs travaux à aucune contrainte de fond ou autre instruction de la part de la Bundesbank. « Pour nous, cela va de soi », a souligné Michael Best, chargé de communication auprès de la Bundesbank. « N’oublions pas que la Bundesbank est une institution qui attache elle-même la plus grande importance à son indépendance ». 

À l’occasion de la signature du contrat avec la Deutsche Bundesbank, le 3 novembre, MM Ritschl et Brechtken ont présenté le concept du projet de recherche. Ainsi, leur analyse se concentre sur l’évolution historique de la Reichsbank à la Bundesbank en passant par la Bank deutscher Länder ainsi que sur l’occupation de postes clés dans la Bundesbank et son précurseur. Il existe certes différentes études sur ce complexe thématique, mais encore aucune analyse scientifique exhaustive, ont expliqué MM Brechtken et Ritschl. 

Conférence scientifique et recueil envisagés

La période d’examen débute dans les années 1923/24 avec la stabilisation de la nouvelle monnaie après l’hyperinflation et la première prise de fonctions de Hjalmar Schacht en tant que président de la Reichsbank et prend fin en 1969, lorsqu’avec Karl Blessing, le dernier président de la Deutsche Bundesbank ayant fait partie du cercle des conseillers proches de Hjalmar Schacht, quitta ses fonctions. 

Le projet de recherche est prévu pour une période de quatre ans et est divisé en deux blocs comprenant chacun quatre sous-projets. Le premier bloc, placé sous la responsabilité du professeur Brechtken, est consacré aux biographies du premier président de la Bundesbank, Wilhelm Vocke, et de son successeur, Karl Blessing, ainsi qu’à une biographie du groupe du personnel dirigeant de la jeune Bundesbank. En outre, dans le cadre d’une étude sur la Pologne occupée, le rôle de la Reichsbank en tant qu’acteur de la guerre de conquête est analysé. Dans le deuxième bloc, sous la responsabilité du professeur Ritschl, l’accent est mis sur la perception de ses fonctions par l'institution elle-même et les champs d’action politiques de la banque centrale en Allemagne pendant la période de 1924 à 1969. Par ailleurs sont examinées les transactions d’or et de devises réalisées par la Reichsbank pendant le Troisième Reich. D’autres sous-projets traitent des thèmes de la politique monétaire en tant que politique d’exploitation (dans le cadre d’une étude sur l’Europe occidentale dans les années de 1940 à 1944) ainsi que la participation de la Reichsbank à l’exploitation financière de la Grèce entre 1941 et 1943.

Il est prévu, après l’achèvement de l’analyse, de publier les résultats de chacun des huit sous-projets sous forme de livres à paraître en langues allemande et anglaise. En outre, il est envisagé de discuter les perspectives du projet de recherche dans le cadre d’une conférence scientifique. Il est également prévu de publier un recueil bilingue à cet égard.

Informations supplémentaires