Navigation et service

Deutsche Bundesbank (Lien vers la page d'accueil)

Francfort-sur-le-Main | 23.11.2017

10e anniversaire de TARGET2 : le chemin vers un marché monétaire européen commun

Carl-Ludwig Thiele, membre du directoire de la Bundesbank, a qualifié le système de paiement TARGET2 (T2) d’ « histoire à succès ». « Avec TARGET et TARGET2 a été créé pour la première fois un marché monétaire commun au sein de l’Eurosystème », a déclaré M. Thiele devant des représentants du secteur bancaire à l’occasion de la cérémonie d'anniversaire organisée à Francfort-sur-le-Main.

Le système informatique TARGET2 permet depuis novembre 2007 un déroulement sûr et rapide des opérations de règlement individuelles au sein de l’UE. Les banques commerciales utilisent TARGET2 pour transférer des montants importants en quelques secondes seulement. Ainsi, de la monnaie banque centrale est rapidement échangée entre les marchés monétaires nationaux. La Bundesbank développe et exploite cette plate-forme conjointement avec la Banque de France et la Banca d’Italia.

10e anniversaire de TARGET2 : le chemin vers un marché monétaire européen commun

Une infrastructure paneuropéenne

M. Thiele a attiré l’attention sur la dimension politique du système de paiement : « Avec TARGET2 a été créée une infrastructure paneuropéenne. À cet égard, TARGET2 a également ouvert la voie au SEPA » [note de la rédaction : SEPA est l’espace unique de paiement en euros].

Selon M. Thiele, T2 fonctionne de manière irréprochable depuis son lancement et a fait avancer l’Eurosystème. Pour façonner l’avenir des infrastructures de marché, l’Eurosystème a développé la vision 2020, dans laquelle des paiements sont effectués et crédités 24 heures sur 24 (instant payments). Outre la consolidation prévue de TARGET2 et de TARGET2-Securities (T2S), la plate-forme TIPS (TARGET Instant Payments Settlement) devrait également être créée. Cette infrastructure intégrée a pour but de fournir un meilleur service aux utilisateurs, d’optimiser l’offre des prestations  et d’apporter une nouvelle contribution à l’intégration du marché financier. Pour conclure, M. Thiele a lancé un appel aux invités : « Nous travaillons dans une industrie de réseaux et nous ne pouvons gagner qu’ensemble. C’est pourquoi nous misons également, en ce qui concerne la réalisation de la vision 2020, sur une étroite coopération avec le marché. »

Ensuite, Anja Hartmann, qui avait déjà participé à l’introduction de T2 il y a dix ans, a parlé du défi que constituait à l’époque la mise en service du nouveau système. Elle a expliqué comment, avec T2, un centre de service spécialisé avait pour la première fois été créé au niveau de l’Eurosystème. L’experte de la direction des opérations de règlement au sein de la Bundesbank a non seulement louée la coopération entre les banques centrales. « Le succès de TARGET2 a également reposé sur le partenariat étroit avec les établissements de crédit », a indiqué Mme Hartmann.

Critique et regard vers l’avenir

Finalement, des acteurs choisis du marché ont débattu du succès de T2 et des visions d’avenir pour les opérations de règlement. Dans le contexte du développement de la plate-forme TARGET, des représentants de banques ont critiqué que le système de paiement instantané prévu TIPS et le système RT1 déjà existant de l’Association bancaire pour l’euro (ABE), qui est à caractère privé, utilisaient des normes de communication différentes. Un représentant bancaire a par conséquent demandé une harmonisation des normes des systèmes RT1 et TIPS.

Informations supplémentaires