Service Navigation

Baisse considérable des billets contrefaits saisis en Allemagne

Baisse considérable des billets contrefaits saisis en Allemagne

La Bundesbank a enregistré en 2018 environ 58 000 billets en euros contrefaits d’une valeur nominale de 3,4 millions d’euros. Le nombre de billets contrefaits a ainsi baissé de 20 pour cent par rapport à l’année précédente.

« Le nombre de billets contrefaits a considérablement diminué en raison de l’introduction de la nouvelle série « Europe » qui offre une meilleure protection contre la contrefaçon », a indiqué Johannes Beermann, membre du Directoire de la Bundesbank, en charge de la monnaie fiduciaire. Ainsi, le nombre de faux billets de 50 euros, la valeur la plus contrefaite, a reculé de 12,2 pour cent par rapport à l’année précédente.

Pour l‘année 2018, la répartition des contrefaçons sur les différentes coupures ressort du tableau ci-dessous :

Coupure

Nombre

Ventilation (arrondie)

5 €

461

1 %

10 €

1 173

2 %

20 €

9 095

16 %

50 €

41 933

72 %

100 €

3 514

6 %

200 €

698

1 %

500 €

1 146

2 %

Gesamt

58 020


En Allemagne, environ 88 pour cent des billets contrefaits étaient des coupures de 20 et de 50 euros. Au total, le nombre de contrefaçons demeure à un faible niveau. D’un point de vue statistique, il faudrait atteindre un âge de 900 ans pour toucher une fois dans sa vie un billet contrefait.

Légère diminution du nombre de pièces de monnaie contrefaites

Le nombre de pièces en euros falsifiées a légèrement diminué en Allemagne. En 2018, environ 33 000 fausses pièces ont été saisies dans les opérations de paiement allemandes. L’année précédente, ce chiffre était d’environ 32 500. La valeur la plus contrefaite était la pièce de 2 euros, avec une ventilation de 84 pour cent.

Pour 2018, les contrefaçons portaient exclusivement sur les trois pièces aux valeurs les plus élevées et étaient réparties comme suit :

Pièce

Nombre

Ventilation (arrondie)

50 Cent

1 252

4 %

1 €

3 888

12 %

2 €

27 962

84 %

Gesamt

33 102


Moins de billets contrefaits dans la zone euro

Selon les indications de la Banque centrale européenne (BCE), le nombre total de contrefaçons enregistrées dans la zone euro a visiblement baissé et demeure à un faible niveau. En 2018, 563 000 billets contrefaits ont été retirés de la circulation, ce qui correspond à un recul de 18,9 pour cent par rapport à l’année précédente. Environ 83,5 pour cent des contrefaçons enregistrées portaient sur les coupures de 20 et de 50 euros. Au total, le dommage pour la zone euro s’élève pour l’année 2018 à 31,4 millions d’euros, comparé à 36 millions d’euros en 2017.

Afin de rendre plus difficile la contrefaçon de billets, la BCE a, conjointement avec les banques centrales de l’Eurosystème, continuellement augmenté au cours des dernières années la sécurité des billets en euro. À cette fin contribuera  également l’introduction des  nouvelles coupures de 100 et de 200 euros prévue le 28 mai 2019 dans les 19 États membres de la zone euro.