Service Navigation

Décisions de politique monétaire du Conseil des gouverneurs de la BCE

Salle de conférence de la BCE

Décisions de politique monétaire du Conseil des gouverneurs de la BCE

Lors de sa réunion du 6 juin 2019, le Conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne (BCE) a décidé que le taux d’intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt demeureront inchangés, à respectivement 0,00 %, 0,25 % et -0,40 %. Le Conseil des gouverneurs prévoit désormais que les taux d’intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels au moins pendant le premier semestre 2020 et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire pour assurer la poursuite de la convergence durable de l’inflation vers des niveaux inférieurs à, mais proches de 2 % à moyen terme. Par cette décision, le Conseil a de nouveau adapté ses prévisions en matière de taux d’intérêt. Auparavant, il avait signalé de laisser inchangés les taux directeurs au moins jusqu’à la fin de l’année en cours.

S’agissant des mesures non conventionnelles de politique monétaire, le Conseil des gouverneurs entend poursuivre les réinvestissements, en totalité, des remboursements au titre du principal des titres arrivant à échéance acquis dans le cadre du programme d’achats d’actifs (APP) pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à relever les taux d’intérêt directeurs et, en tout cas, aussi longtemps que nécessaire. Ces mesures ont pour but de maintenir des conditions de liquidité favorables et un degré élevé de soutien monétaire.

Conditions pour les opérations de refinancement à plus long terme

Le Conseil des gouverneurs de la BCE avait déjà annoncé en mars de mener une nouvelle série d’opérations de refinancement à plus long terme ciblées (Targeted Longer-term Refinancing Operations, TLTRO). Entre septembre 2019 et mars 2021, la BCE mènera chaque trimestre une telle opération d’une échéance de deux ans. Dans le cadre de ces opérations, les banques pourront emprunter jusqu’à 30 % du stock de prêts éligibles au 28 février 2019.

Lors de sa dernière réunion, le Conseil des gouverneurs a concrétisé les conditions pour les TLTRO. Le taux d’intérêt de chaque opération sera supérieur de 10 points de base au taux moyen appliqué aux opérations principales de refinancement de l’Eurosystème sur la durée de chaque TLTRO. Pour les banques dont les prêts nets éligibles dépassent une valeur de référence, le taux appliqué aux TLTRO III sera plus bas et pourra être aussi bas que le taux d’intérêt moyen de la facilité de dépôt sur la durée de l’opération, majoré de 10 points de base.

Entre l’automne 2014 et le printemps 2017, le Conseil des gouverneurs avait déjà mené plusieurs TLTRO d’une échéance jusqu’à quatre ans. L’idée principale était que plus l'encours de crédits accordés au secteur non financier était important, plus les conditions de crédit des TLTRO seraient favorables pour les banques commerciales, le taux d’intérêt de ces crédits pouvant même devenir négatif.