Le Directoire de la Deutsche Bundesbank

La Bundesbank accueille deux nouveaux membres du Directoire

Au 1er septembre 2018, Sabine Mauderer et Burkhard Balz ont pris leurs fonctions en tant que membres du Directoire de la Deutsche Bundesbank. Les deux juristes succèdent à Carl-Ludwig Thiele et Andreas Dombret qui ont quitté le Directoire à la fin avril 2018 au terme d’un mandat de huit ans.

Sabine Mauderer, titulaire d’un doctorat en droit, a précédemment travaillé à l’Institut allemand de crédit pour la reconstruction (KfW) à Francfort-sur-le-Main, où elle a dernièrement occupé le poste de directrice aux services centraux du directoire. Avant son entrée au KfW, elle a travaillé entre autres (de 2005 à 2006) comme conseillère personnelle de Barbara Hendricks, à l’époque secrétaire d’État parlementaire au ministère fédéral des Finances. Auparavant, elle était chargée de mission auprès de l’ambassade de la République fédérale d’Allemagne à Washington (de 2004 à 2005) et au ministère fédéral des Finances (de 2003 à 2004).

Avant son arrivée à la Bundesbank, Burkhard Balz était député du Parti populaire européen (PPE) au Parlement européen où il a dernièrement coordonné en tant que porte-parole en matière de politique financière de la Commission des affaires économiques et monétaires (ECON) un rapport sur les futures compétences du système européen de surveillance financière. Jusqu’en 2009, il a occupé différents postes auprès de la Commerzbank où il était entre autres chef de la section chargée du suivi de la clientèle institutionnelle et chargé de mission au bureau de liaison de la Commerzbank auprès de l'Union européenne à Bruxelles.

Nouvelle attribution des domaines de responsabilité

Avec la prise de fonctions de Mme Mauderer et de M. Balz, le Directoire de la Bundesbank compte à nouveau le nombre prévu de six membres. Lors de sa première réunion, le Directoire a décidé entre autres de l’attribution suivante des responsabilités : Mme Mauderer est responsable des domaines Marchés et Personnel. M. Balz reprend les sections Formation économique, École supérieure de la Bundesbank et Dialogue international entre banques centrales ainsi que celles des opérations de paiement et des systèmes de règlement.

Le président de la Bundesbank, Jens Weidmann, reste en charge des domaines Communication, Droit, Sciences économiques ainsi que du Centre de recherche. La vice-présidente, Claudia Buch, demeure responsable des services Stabilité financière, Audit et Statistiques. Johannes Beermann est en charge des directions Monnaie fiduciaire, Contrôle de gestion et Approvisionnement. Il est de plus responsable de l’administration et des services séparés Construction/Campus. Joachim Würmeling demeure responsable de la Surveillance bancaire et financière, qu’il avait déjà en charge par intérim, ainsi que du domaine de la technologie de l’information. Il devient en outre responsable du contrôle des risques.