Service Navigation

Mise en circulation des nouveaux billets de 100 et 200 euros

Mise en circulation des nouveaux billets de 100 et 200 euros

Depuis le 28 mai, la Bundesbank met en circulation les nouveaux billets de 100 et 200 euros. Avec les deux grandes coupures, la série « Europe » est maintenant complète. Elles s’ajoutent aux nouveaux billets de 5, 10, 20 et 50 euros déjà introduits. La série « Europe » ne comporte plus le billet de 500 euros.

Nouveaux signes de sécurité innovants

Les nouveaux billets de 100 et 200 euros comportent respectivement deux nouveaux signes de sécurité innovants. L'hologramme satellite situé dans le haut de la bande argentée montre de petits symboles de l’euro graviter autour du nombre. Les symboles de l’euro deviennent plus clairs sous une lumière directe. Par ailleurs, le nombre émeraude a été retravaillé. Si on incline le billet, le nombre brillant dans le coin inférieur gauche produit un effet de lumière qui se déplace de haut en bas et de bas en haut tandis que le nombre change de couleur, passant du vert émeraude au bleu profond. Les nouveaux billets contiennent également des symboles de l’euro à l’intérieur du nombre. « Ces deux signes de sécurité rendent les contrefaçons des nouveaux billets de 100 et 200 euros encore plus difficiles », a indiqué Johannes Beermann, responsable de la monnaie fiduciaire au sein du Directoire de la Bundesbank.

Video wird geladen...

Une taille adaptée au billet de 50 euros

Par ailleurs, les nouveaux billets sont désormais 5 millimètres plus étroits et ont ainsi été adaptés à la taille du billet de 50 euros. Le besoin d’adaptation des systèmes de traitement des billets est pour cela plus important que pour les autres coupures. « Les fabricants de distributeurs automatiques de billets ou de coffres-forts ont pu emprunter depuis neuf mois déjà les nouveaux billets pour effectuer des essais. L’adaptation technique devrait donc se faire sans heurts », a déclaré M. Beermann. Comme tous les billets de la série « Europe », les nouveaux billets de 100 et 200 euros comportent l’hologramme portrait et le filigrane portrait avec l’image de la princesse Europe.

Les anciens billets gardent leur valeur

Les billets des deux séries resteront simultanément en circulation pendant un certain temps. Les billets de la première série seront toutefois progressivement retirés de la circulation, de sorte que leur nombre diminuera au fil du temps. L'Eurosystème annoncera suffisamment tôt la date à partir de laquelle les billets de la première série n'auront plus cours légal. Les billets conserveront toutefois leur valeur. Ils pourront être échangés ultérieurement pendant une durée illimitée auprès des banques centrales.

La série « Europe »

La série « Europe » doit son nom à la princesse Europe, un personnage de la mythologie grecque. Son portrait se trouve par exemple dans les signes de sécurité améliorés: le filigrane portrait et l’hologramme portrait. Le motif utilisé est inspiré d’un vase exposé au musée du Louvre à Paris découvert il y a plus de 2 000 ans dans le sud de l’Italie. Dans la mythologie grecque, Europe, fille d’un roi phénicien, fut enlevée par le dieu grec Zeus, apparu sous forme de taureau, et emmenée sur l’île de Crète. La légende a inspiré les Grecs anciens à utiliser le nom « Europe » en tant que désignation géographique.

Note : Coupures de la série « Europe »

Suite à une étude sur l’utilisation des différentes coupures, le Conseil des gouverneurs de la BCE a décidé le 4 mai 2016 de retirer le billet de 500 euros de la série « Europe ». Les autres coupures – de 5 euros à 200 euros – sont maintenues. Compte tenu de l’importance internationale de l’euro et de la grande confiance en cette monnaie, le billet de 500 euros de la première série garde son cours légal et peut ainsi continuer à être utilisé en tant que moyen de paiement ou de réserve de valeur. Tout comme les autres coupures en euros, le billet de 500 euros conservera durablement sa valeur. Il peut être échangé auprès des banques centrales nationales de l’Eurosystème pour une durée illimitée.