Le président de la Bundesbank Joachim Nagel au congrès de la FAZ

Nagel : « Les prochaines étapes doivent suivre maintenant »

Le président de la Bundesbank, Joachim Nagel, a appelé à ne plus repousser trop longtemps les prochaines étapes vers une normalisation de la politique monétaire. « La période des taux d’intérêt négatifs devrait bientôt prendre fin », a déclaré M. Nagel à l’occasion d’un événement organisé par le quotidien Frankfurter Allgemeine Zeitung. L’Eurosystème ne devrait pas non plus renoncer à de tels pas en raison de la situation difficile de l’économie réelle. M. Nagel s’est dans l’ensemble montré confiant que la politique monétaire puisse remplir son mandat et que le taux d’inflation s’établira de nouveau à 2 pour cent à moyen terme.

L’inflation, thème majeur de l’année 2022

M. Nagel a souligné que l'inflation était actuellement nettement trop élevée et qu’elle pesait fortement surtout sur les ménages aux revenus faibles ou moyens. Selon les données de l’Office fédéral de la statistique, le taux d’inflation mesuré par l’indice des prix à la consommation harmonisé (IPCH) s’est élevé en avril à 7,8 pour cent en Allemagne et, selon Eurostat, à 7,5 pour cent dans la zone euro. Pour M. Nagel, il était clair dès sa prise de fonction en janvier que l'inflation serait le thème majeur de l’année 2022. Selon lui, le Conseil des gouverneurs de la BCE a, à juste titre, pour la première fois pris clairement position lors de sa réunion de mars. Il estime que cette prise de position a marqué, dans des conditions difficiles, le tournant en matière de politique monétaire. « Les prochaines étapes doivent suivre maintenant. Nous ne devons pas attendre trop longtemps », a déclaré le président de la Bundesbank.

Les banques centrales doivent assurer des prix stables à moyen terme

La politique monétaire ne serait toutefois pas en mesure de contrôler certains facteurs tels que l’offre sur les marchés des biens, a précisé M. Nagel. « Mais nous pouvons et devons, en tant que banques centrales, assurer la stabilité des prix à moyen terme. Tel est notre mandat et notre objectif. »