Service Navigation

Page d'accueil

Nagel : Les banques centrales ne doivent réagir ni trop peu ni trop tard

24.06.2022

Le président de la Deutsche Bundesbank, Joachim Nagel, a mis en garde que les banques centrales ne devraient réagir ni trop peu ni trop tard face aux taux d'inflation actuellement élevés. « Si la politique monétaire prend du retard sur la courbe, des hausses des taux d’intérêt encore plus fortes pourraient être nécessaires pour maîtriser l’inflation », a-t-il déclaré lors de la conférence de printemps organisée conjointement par la Bundesbank et la Banque de France à Eltville-sur-le-Rhin. « Cela entraînerait des coûts économiques nettement plus élevés », a expliqué M. Nagel.

Nagel : Les banques centrales ne doivent réagir ni trop peu ni trop tard
Joachim Nagel
Port de Hambourg au crépuscule
La guerre en Ukraine, des pénuries de livraison et l’inflation pèsent sur l’économie allemande
Joachim Nagel
Nagel : « Le danger d’agir trop tard augmente »
Centrale à gaz
Guerre contre l’Ukraine : L’embargo sur l’énergie russe pourrait considérablement affaiblir l'économie allemande
Avec des répliques surdimensionnées de billets en euros, des jeunes fêtent dans la nuit de la Saint-Sylvestre, le 1er janvier 2002, devant la porte de Brandebourg, l’introduction de la nouvelle monnaie.
L'euro fiduciaire fête ses 20 ans !